Faire un macérât huileux de fleurs séchées (Calendula)

Vous souhaitez profiter des bienfaits des plantes? Vous souhaitez arrêter les produits à l'origine douteuse?

Alors voici la marche à suivre pour réaliser un macérât huileux de fleurs sechées, ici le Calendula Officinalis ou souci dans le language populaire.

Il vous faut :

- un grand pot en verre ou une bouteille en verre (de type jus de fruits)


- des fleurs de calendula préalablement séchées


- de l’huile végétale (j’ai choisi olive : il vous faut une huile qui ne rancit pas facilement je vous invite à voir mon tableau comparatif des huiles végétales ici).


- un filtre à café et un élastique ou du papier sulfurisé


Pourquoi le faire soi-même ?

- C’est plus rentable


- Vous savez d’où viennent les fleurs, ce qui n'est pas toujours le cas lorsque vous achetez un macérât tout prêt


Quelques propriétés du calendula:

🌼 Idéal pour les peaux sèches et/ou réactives et les peaux délicates des bébés et enfants.

🌼 Recommandé pour les peaux à psoriasis et eczéma, les érythèmes fessiers des nourrissons et les croûtes de lait.

🌼 Calme les bobos et brûlures, régénère la peau : écorchures, coupures, gerçures, crevasses, feu du rasoir, coups de soleil.

🌼 Calme aussi les piqûres d’insectes mais je préfère le plantain pour cela.

Comment faire?

- Comme d’habitude, commencez par vous laver les mains et stérilisez le récipient. Il doit être bien séché.

- Remplissez le bocal de fleurs sèches au 3/4. —> Attention elles doivent vraiment être sèches pour qu’il n’y ait pas de rancissement : pour les sécher vous pouvez les suspendre en petit bouquet à un fil, les mettre sur une grille sur la plage arrière de votre voiture ou les faire sécher à l’ombre (mais c’est plus long).

- Recouvrez les fleurs de calendula d’huile végétale (Il est préférable de prendre des huiles qui ne rancissent pas facilement ou de rajouter de la vitamine E pour celles qui rancissent et de ne pas prendre d’huile comédogene si c’est pour une application sur le visage (voir tableau mentionné ci dessus) puis fermez le bocal à l’aide de papier sulfurisé ou d’un filtre à café entouré d’un élastique.

- Placez le bocal dans un endroit ensoleillé mais pas en contact direct avec le soleil (recouvrez le d’un linge ou sachet en papier kraft) et laissez macérer 4 semaines minimum en remuant la préparation une fois par jour.

- Il ne reste plus qu’à filtrer et transférer dans un contenant préalablement stérilisé.

Vous êtes trop impatient/e? Il est possible d’accélérer la macération en mettant le bocal contenant les fleurs et l’huile au bain marie dans une eau chauffée à maximum 40 °C pendant quelques heures. Cela permet d’accélérer le transfert des actifs de la fleur dans l’huile.

A conserver entre 6 et 9 mois à l’abri de l’air, de la lumière et à température ambiante. Attention à ne pas le conserver si vous remarquez un changement d'aspect ou d'odeur.


#fabriquersonmacerathuileux #naturel #zerodechets #cosmetiquemaison #faitmaison





Copyright 2020. Toute reproduction totale ou partielle est interdite - Mentions légales & politique de confidentialité